more from
Freaksville Records

Le Cowboy et la Call​-​Girl

by Jacques Duvall

/
  • Digital Album
    Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      €5 EUR  or more

    You own this

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    CD Jewelcase, Booklet 12 pages. Dedicated by Jacques Duvall.

    Includes unlimited streaming of Le Cowboy et la Call-Girl via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 7 days
    edition of 50 

      €5 EUR or more 

    You own this  

     

1.
Le cri 03:39
LE CRI (Jacques Duvall/ Benjamin Schoos) C' que t'entends là Ce bruit crescendo C'est un truc à Te faire froid dans l' dos Quel animal Peut produire ce cri? Et de quel mal Souffre-t-il ainsi? Oouh! Ouh! Oouh! Ouh! Oouh! Ouh! Oouh! Ouh! Pauvre chanson Triste trémolo Comme la bande-son D'un sombre mélo L'entendez-vous? Ce morne ténor Est-ce un chien fou Qui hurle à la mort? Oouh! Ouh! Oouh! Ouh! Oouh! Ouh! Oouh! Ouh! Tu r'connais pas Cette voix d'outre-tombe? C'est pourtant moi Ou plutôt c'est l'ombre De c' que j'étais Avant de t' connaître Car désormais Je crie mon mal-être Oouh! Ouh! Oouh! Ouh! Oouh! Ouh! Oouh! Ouh!
2.
CHANSON MALADE ( Jacques Duvall/ Benjamin Schoos) Qu'est-ce qu'elle a, ma chanson malade? Lui faudrait des vitamines Est-ce l' hérédité? Car son dad N'a pas bonne mine Au chevet d' ma chanson malade Moi qui rêvais qu'on l'invite A danser dans les hit-parades La pauv' petite Pauv' petite, pauv' chanson malade C'est qu'elle nous fait de la fièvre Dans c't état faut pas qu'elle gambade Sur toutes les lèvres Qui l'aimera, ma chanson malade? Même la Dame aux Camélias N'en voudrait pas d'une sérénade Qui s' traîne comme ça S'arrête là, ma chanson malade Ellington, ce genre de mood Il l'appellerait "I got it bad And that ain't good"
3.
Marianne Renoir (Jacques Duvall/Fred Momont) Marianne Renoir est amoureuse d'un gars Qui dit je roule à 100 à l'heure Vers le précipice Marianne Renoir lui dit c'est bien tout ça Mais j'aimerais voir si ton moteur Monte jusqu'à 110 Marianne Renoir, elle sait comment s'y prendre Avec son homme qui broie du noir Marianne Renoir, elle a ses p'tits mots tendres Bien à elle pour lui rendre espoir Marianne Renoir est amoureuse d'un mec Qui dit j'veux m'noyer dans mon verre Ressers-moi une pinte Marianne Renoir lui dit d'accord, cul sec Mais pourquoi rester à la bière J'recommande l'absinthe Marianne Renoir, elle sait comment s'y prendre Avec son homme qui fait naufrage Marianne Renoir, elle a ses p'tits mots tendres Bien à elle pour lui rend' courage Marianne Renoir est amoureuse d'un gusse Qui dit un jour j'vais m'envoyer Tout l'tube d'aspirine Marianne Renoir lui dit bye bye, à plus Mais pour êt'sûr d'êt' foudroyé Mon conseil: strychnine Marianne Renoir, elle sait comment s'y prendre Avec son homme qui n'a pas d'chance Marianne Renoir, elle a ses p'tits mots tendres Bien à elle pour lui rend' confiance
4.
Marquise 02:57
MARQUISE ( Jacques Duvall/ Sophie Galet/ Benjamin Schoos) Marquise Je suis loin D'être un ange, c'est certain Marquise J'ai les pieds dans la fange Est-c' que c'est ça qui vous dérange? Marquise Vous êtes froide Comme un hiver à Leningrad Marquise Vous êtes froide Comme la banquise Moins cinquante degrés centigrades Marquise Je vous aime Vos sentiments ne sont pas les mêmes Marquise Ce n' sont pas mes louanges Que vous chantez comme une mésange Marquise Vous êtes froide Comme un hiver à Leningrad Marquise Vous êtes froide Mais ce n'est qu'une façade Chère Marquise Car j'escalade Vos Monts Blancs à ma guise Et il y fait, Marquise Aussi chaud qu'aux Marquises
5.
Raconte moi 01:48
RACONTE-MOI (Jacques Duvall/ Benjamin Schoos) Si les heures Te sont douces Si ton coeur Tu le sens battre, et à fortes secousses Si l' bonheur T'éclabousse Raconte-moi Ca fait si longtemps Des heures et des heures J'ai tout oublié du bonheur Si le jour Te sourit Si autour De toi la vie, le monde semblent jolis Si l'amour Te remplit Raconte-moi Ca fait si longtemps Des jours et des jours J'ai tout oublié de l'amour
6.
LA POUPEE BORGNE (Jacques Duvall/ Benjamin Schoos) musique: Benjamin Schoos Figure-toi que j'ai une poupée borgne Figure-toi que j'ai une poupée borgne Figure-toi que j'ai une poupée borgne Quand je veux jouer avec elle Je l'emmène dans un hôtel borgne Les gens se moquent de ma trogne J' suis amoureux d'une poupée borgne Les gens se moquent, je m'en cogne J' suis amoureux d'une poupée borgne Quand je déshabille ma poupée borgne Quand je déshabille ma poupée borgne Quand je déshabille ma poupée borgne Si c'est de plaisir qu'elle soupire C'est d'émerveillement que je grogne Les gens se moquent sans vergogne J' suis amoureux d'une poupée borgne Les gens se moquent, je m'en cogne J' suis amoureux d'une poupée borgne Quand j' fais pleurer ma poupée borgne Ses larmes ne coulent que sur une seule joue J' fais des serments d'ivrogne Et ma poupée m'absout Je jett'rai jamais ma poupée borgne Je jett'rai jamais ma poupée borgne Je jett'rai jamais ma poupée borgne Quand elle n'est pas là, près de moi Je dépéris, je me renfrogne
7.
Ougrée 03:11
8.
Ta main 2 05:14
TA MAIN (Jacques Duvall/ Phantom) J'ai ta main dans la mienne Je la porte à mes lèvres Ces cinq doigts m'appartiennent J'en suis tremblant de fièvre Tes beaux yeux ne me regardent plus Nous n'avons plus d'avenir Mais ta main, je la garde, vu Que j'aime les souvenirs Cette main que j'ai découpée A la scie mécanique Dont le sang cesse pas de couler J'en mets dans toute la boutique J'aurais pas du te tuer Tu n'étais pas si chienne Je sens mes yeux s'embuer Mais j'ai ta main dans la mienne
9.
10.
LE COWBOY ET LA CALL-GIRL (Jacques Duvall/Benjamin Schoos) Le cowboy a poussé La porte du saloon La call-girl a pensé: "Qu'est-ce que c'est que ce clown?" Le cowboy s'est assis A commandé un verre La call-girl l'a servi En l' regardant d' travers Le cowboy a d'mandé: "Est-ce que tu t' joins à moi?" La call-girl dégoûtée A lâché: "J'ai pas l'choix" Le cowboy a tenu A lui montrer son arme La call-girl n'a pas eu L'air d'être sous le charme Le cowboy a sorti Une liasse de billets La call-girl a souri Soudain ses yeux brillaient Le cowboy a noté: "Tiens, là je t'intéresse" La call-girl a soufflé: "T'as besoin de tendresse?" Le cowboy a dit: "Oui C'est ce dont j'ai besoin Mais ce dont j'ai envie Le devines-tu au moins?" La call-girl n'a rien dit Elle a posé sa main Sur un endroit précis D' l'anatomie du coquin Le cowboy à son tour A fermé sa grande gueule "Satisfait, mon amour?" S'est enquise la call-girl Le cowboy a grogné: "Voudrais-tu m'épouser?" La call-girl a gloussé: "J' rêvais d' m'embourgeoiser" Le cowboy enthousiaste A déchargé son colt D'un geste iconoclaste Autant que désinvolte La call-girl devant l' bar Jonché d'éclats de verre A fait: "Arrête ton char Et range ton revolver" Le cowboy dégrisé A rengainé son flingue La call-girl l'a sommé De quitter le bastringue Le cowboy en partant Lui a dit: "Désolé Ca m' plaisait bien pourtant Cette idée d' convoler" La call-girl a conclu: "On en r'parl'ra d'main soir Mais n'oublie pas non plus D'emm'ner quelques dollars" Le cowboy s'est sauvé Dans la nuit solitaire La call-girl fatiguée A éteint les lumières

about

English:

In 2006 Jacques Duvall took a train to Liège. Benjamin Schoos, head of the Freaksville label had just invited him to make a come back to his native Belgium and to the music of his youth. 24 hours later Duvall finished recording an album of nine songs turned down by various french pop singers because the lyrics were a little too edgy. Backed by Phantom, a belgian garage band driven by Schoos, the old dandy’s voice never sounded more disillusioned and cynical. Schoos’ guitar work had the urgency and parcimony of an early Velvet Lou Reed. Duvall was home again. Two years later Duvall and Schoos are back in the studio. The unlikely pair has written ten new songs, ranging from sordid doo wop to demented psychobilly or sweaty white trash funk. Like a gallic Andre Williams, Jacques Duvall is crooning tales of doomed love and hidden demons. Schoos’ compositions are sonic equivalents to tragicomic italian giallo movies from the seventies. These two gentlemen have peculiar tastes indeed. Jacques Duvall is not a mainstream star. But aficionados follow him since he began writing songs in the late seventies. His first protégée was Marie France, a parisian underground figure, for whom he wrote a handful of singles. His second égérie was Lio, the witty brunette who took Duvall’s “Banana Split” to the top of all european charts in 1979. Duvall was then sollicited by french crooner Alain Chamfort to succeed Serge Gainsbourg as his lyricist. Together they scored a few hits. Others asked him to deliver his twisted minded chansonnettes: Etienne Daho, Jane Birkin, Henri Salvador, Coralie Clément, Dani, Bijou, Marc Lavoine. His talents seem to be appreciated outside of the french market and he also wrote for Sparks, The Runaways, Lisa Ekdahl. Now with this album the man stands out for himself. With his singing skeleton looks (shaved skull, bony figure), the radical production of Benjamin Schoos and the no-bullshit mixing skills of Kramer (Butthole Surfers, Daniel Johnston…), Jacques Duvall will convince you that belgian rock’n’roll didn’t start with Deus.

Français:

En 2006, Jacques Duvall prend un train pour Liège. Plus qu’une simple réponse à l’appel de Benjamin Schoos, le directeur du label Freaksville, c’est un retour aux sources.
A la Belgique natale, au rock de son enfance, et sans le savoir encore, au succès... 24 heures plus tard, il prête sa voix à une dizaine de textes refusés par d’autres artistes, la posant sur les mélodies mi-rock’n’roll mi-bubblegum pop dans des jams avec Miam Monster Miam et le collectif Phantom. Le résultat, Hantises, fera l’effet d’un pieu dans le cœur des vieux briscards, perçant directement au travers de leur cuir de rockeurs : la voix de dandy désabusée ramène Gainsbourg à la vie, les mots cyniques mordent tels ceux de Alain Z. Kan, et la guitare flirte avec celle de Lou Reed ou T.Rex. La crème des années soixante- dix. Ses vingt ans. Les nôtres, à nouveau. Cette fois-ci, Jacques Duvall écrit directement pour lui-même et assume ses positions sur tous les plans : sonorités radicales (le psychédélique Marianne Renoir), ambitieux territoires rythmiques (le groove soutenu de Ma Chanson Malade), et des paroles de pince-sans-rire mélodramatique (l’aigre-doux Comme Le Font Les Femmes, malicieux hommage au Just Like A Woman de Bob Dylan).
Deux ans plus tard, il retrouve Phantom en urgence au studio Vange avant sa démolition début 2009, pour enfoncer le clou dans le bois du cercueil de la chanson française. Effets kitch pour musique catch, les sonorités deviennent lugubres façon BD ou série B américaine, avec hurlement à la lune (Le Cri), trémolo des guitares surf (Poupée Borgne), et orgues rythm’n blues (Ta Main, revisitée dans un inquiétant funky jam), Le CowBoy Et La Callgirl témoigne d’une parfaite confiance en soi. Les historiettes grinçantes et cyniques dépeignent des situations de polar noir pulp ou d’amours mortes à enterrer au fond du jardin. Tout s’enchaîne comme sur un jukebox, le crooner se répandant avec aisance de doo wop sordides en psychobilly tragicomiques, sans trahir un plaisir pourtant évident. Celui d’avoir trompé son monde.
Car si son nom échappe au grand public, les aficionados des petites lignes des pochettes de disques auront déjà pu lire son nom aux côtés d’Alain Chamfort (à qui il permit plusieurs hits après sa révélation par Gainsbourg) ou derrière tous les grands singles de Lio, punkette formée de main de maître par Jacques Duvall. L’homme était en effet déjà derrière les premiers titres de Marie France, l’égérie nocturne de l’Alcazar, avant qu’elle ne rejoigne Alain Kan ou Bijou. Et il l’est encore aujourd’hui. Pour poser les choses simplement, voilà trente ans que Jacques Duvall invente des chansons avec passion en restant caché de toute célébrité, vivant en maquisard entre Paris et sa Belgique. Celle-là même où il grandit en écoutant le yéyé Johnny Hallyday (en cachette, car c’était un vilain hippie) et l’élucubrant Antoine. Puis ce seront Bob Dylan et Serge Gainsbourg, les honnêtes compassés. Viendront Bowie, Reed, Bolan et la collaboration avec Jay Alansky qui donnera naissance à ce titre pour les Runaways, dont sortira le célèbre Joan ‘I love rock’n’roll’ Jet. Le reste est une longue série de traductions et adaptations, comme As Tears Go By des Stones ou Ti Amo (dans une version décapante, nommée Je Te Hais), et de textes écrits pour les Sparks, Jane Birkin, Lisa Ekdahl, Etienne Daho... car le dormeur Duvall est un sans repos.
Filiforme quinqua au crâne tondu, comme libéré pour mauvaise conduite, Duvall psalmodie sur les arrangements de Miam Monster Miam qui semble n’avoir jamais complètement digéré la soupe à la Tête de Chou... Mixé par Kramer, producteur influent du rock independant des nineties (Butthole Surfers, Half Japanese, Daniel Johnston...), Le CowBoy Et La Callgirl confirme le retour à la vie de ce chantre du rock européen.

credits

released February 10, 2009

license

all rights reserved

tags

about

Jacques Duvall Brussels, Belgium

Ranging from Velvet-like garage rock to louche cabaret, and including the occasional belgian country lament, Duvall's work manages to cross Townes Van Zandt's sense of desperation with Serge Gainsbourg's spicy humor. Duvall penned the 1980 electro pop millions seller "Banana Split" for Lio, also providing various nasty material for J.Birkin, Sparks, The Runaways, Chrissie Hynde, Laetitia Sadier. ... more

contact / help

Contact Jacques Duvall

Streaming and
Download help

Redeem code

Report this album or account